Alors, on la fait cette rando ?

Ecrire les premières lignes de ce blog me donne le sentiment d'enfiler mes chaussures et d'emprunter un sentier au petit matin. Sans idée trop précise de vers où nous allons. Mais avec une frémissante sensation d'être sur notre chemin.

« Alors, on la fait cette rando ? »

C’est en ces termes que nous nous sommes stimulés, Isabelle et moi, il y a quelques années.

Nous parlions d’une randonnée de vie.

Nous parlions du frémissement de nous offrir la vie la plus libre et la plus passionnée qui soit.

Nous parlions de suivre notre boussole, en dauphins, dans l’océan des possibles.

Quelques années plus tard, nous avons changé de pays, exploré un tout nouveau métier et nous entrouvrons la porte d’une activité qui est 100% le fruit de nos valeurs et de nos aspirations. Nous entamons un rêve éveillé avec une âme d’enfant.

Ces changements n’ont pas été faciles.

Ces changements ont exigé de nous des renoncements. Choisir, c’est renoncer. Renoncer à se reposer sur une carrière déjà bien entamée et qui portait ses fruits. Renoncer à un plus grand confort matériel. Renoncer à la sécurité. Renoncer à la routine. Renoncer à rentrer dans les cases administratives. Renoncer à vivre un quotidien dans sa langue maternelle. Renoncer à la proximité géographique de la famille et des amis. Renoncer à offrir un cadre prévisible et socialement convenu à nos enfants.

Mais l’énergie et la joie qui en découlent sont formidables. Et nous sommes tellement heureux d’ouvrir cette nouvelle page, avec vous.

Si vous désirez en savoir plus sur cette activité que nous entamons, à cheval entre le voyage et le développement personnel, explorez donc ce tout nouveau site et, tout particulièrement, notre rubrique « A propos« .

A très bientôt pour des articles de fond. Celui-ci constitue simplement un joyeux petit mot d’introduction au blog que nous ouvrons.

Isabelle au Cap Vert, sur l’île de Fogo

  • Explorez nos thématiques!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    A découvrir aussi

    Alors, on la fait cette rando ?

    Ecrire les premières lignes de ce blog me donne le sentiment d’enfiler mes chaussures et d’emprunter un sentier au petit matin. Sans idée trop précise de vers où nous allons. Mais avec une frémissante sensation d’être sur notre chemin.